Avatar de Guillaume
Publié par :
🕒 Temps de lecture : 19 min
🗓️ Dernière mise à jour de l'avis : 18/04/2023

Investir 20 000 € en 2023 – Guide expert pour ne rater aucune opportunité rentable


À la fin de l’année 2022, la Banque de France a indiqué que les Français s’étaient massivement tournés vers les produits d’épargne réglementés. Ce sont 544 milliards d’euros qui sont sortis des comptes courants. Mais est-ce la meilleure solution pour investir 20 000 € ?

Découvrez notre guide étape par étape pour gonfler ses économies !

investir 20 000 euros

Note des experts

Avant toute chose, rappelons que le guide d’investissement qui va suivre est à caractère 100 % informatif. Il ne s’agit en aucun cas de conseils en placements financiers, mais d’un état des lieux factuel des opportunités d’investissements disponibles sur le marché. 

Somme à investir20 000 €
Meilleur investissementAssurance-vie (prudent)
Immobilier (dynamique)
Capital-risque (offensif)
RisquesDe très faibles à très élevés
Gains potentielsDe faibles à très importants

L’avis de notre investisseur sur une somme de départ de 20 000 €

20 000 € représentent à quelque chose les encours moyens disponibles dormant sur les comptes courants des foyers français. C’est dire à quel point c’est un capital attractif et suffisant pour se lancer dans l’investissement. Toutes les opportunités sont à disposition : épargne traditionnelle, actions, Forex, CFD trading, projet / investissement locatif, placement à haut risque.

C’est un montant très confortable pour satisfaire tous les profils d’investisseurs et leur permettre d’atteindre leurs objectifs en temps voulu.

Investir 20 000 € : pourquoi faire fructifier son capital ?

Nombreux sont les épargnants qui ont à leur disposition une somme d’argent importante qui dort sur leur compte courant ou un livret d’épargne réglementé. La question se pose logiquement s’il est de bon ton de faire des investissements. Expliquons pourquoi il est judicieux de chercher à  gérer son budget et faire fructifier son capital.

État des lieux de la situation économique

Il suffit de suivre un minimum les actualités mondiales pour réaliser que la situation économique mondiale demeure inquiétante. En France, le niveau d’inflation atteint des records, similaires à ceux constatés dans les années 80. Nombre de Français optent pour le repli financier afin de préserver leurs économies.

Pourtant, à long terme, tous les analystes financiers s’accordent sur un point : l’argent détenu (sur un compte courant ou un livret réglementé) perd de sa valeur dans un contexte aussi tendu. Mais alors, comment sortir de cette spirale peu réjouissante ?

L’investissement : une étape incontournable

Le meilleur moyen pour continuer à s’enrichir, malgré une conjoncture morose, est d’investir. L’investissement reste, pour les petits comme les gros épargnants, la méthode la plus efficace pour consolider son patrimoine financier et se projeter sur une moyenne ou longue échéance.

Rappelons qu’investir implique de prendre des risques, plus ou moins importants selon le type de supports d’investissement sélectionnés. Alors, où investir 20 000 euros pour tromper la fatalité économique ? Les experts d’Investclub ont réuni leurs meilleurs conseils, idées et astuces pour avoir une vision claire de ses placements.

Se fixer des objectifs clairs

Parlons d’abord stratégie. Comme nous l’avons indiqué, avec 20 000 euros, les opportunités d’investissement sont multiples. Il est donc essentiel d’avoir une idée précise de l’orientation de son portefeuille

Présentons les 3 axes majeurs pour déterminer des objectifs clairs à ses investissements.

Axe 1 | Quel horizon de placement ?

Lorsque nous évoquons la notion d’horizon de placement, il est question de déterminer le temps que vous souhaitez investir pour faire fructifier votre capital.

Pour faire simple, on parle d’un horizon de placement : 

  • À court terme pour tous les investissements de maximum 2 ans ;
  • À moyen terme pour tous les produits qui mobilisent le capital entre 2 et 5 ans ;
  • À long terme pour les placements qui durent plus de 5 ans.

Fixer une échéance avant l’encaissement des profits est un premier critère. À cela s’ajoute la nature de l’investisseur.

Axe 2 | Profil d’investisseur et tolérance au risque

Devenir investisseur signifie que vous prenez l’initiative d’utiliser votre argent personnel pour le placer dans des supports financiers qui vont théoriquement générer des bénéfices. Mais tous ces produits ne sont pas égaux en termes de rentabilité et de risques.

Selon notre expérience, il est primordial de prendre le temps nécessaire pour déterminer honnêtement son profil investisseur. C’est-à-dire son niveau de connaissances en actifs financiers et sa tolérance aux risques.

De manière schématique, plus un actif propose un rendement important, plus les risques sont élevés. C’est-à-dire, plus la probabilité de perdre le capital investi est importante.

Axe 3 | Quelle rentabilité ?

C’est le dernier élément qu’il faut prendre en considération. Combien va rapporter en théorie le capital investi ? Souvent sous la forme d’un pourcentage de rendement annuel. Ex : 5 % ou 10 %.

Cette rentabilité est affichée en net ou en brut, c’est-à-dire après paiement ou des prélèvements sociaux et impôts. C’est ce qui permet de se projeter sur les gains à venir.

Cas pratiques d’objectifs clairs

Donnons l’exemple de Paul qui présente un profil prudent avec un horizon de placement à 10 ans.

⇾ Nous lui recommandons d’investir 20 000 euros dans une assurance-vie exclusivement en fonds (en euro) avec un taux de rendement autour de 1.3 % annuel.

A contrario, Nicolas cherche à augmenter son capital de 20 % en moins d’un an. Il est prêt à perdre ses économies. Les crypto monnaies semblent toutes indiquées pour lui.

Comment investir 20 000 euros ? Les différentes options disponibles

Nous avons fait le choix de présenter les différentes options d’investissement avec 20 000 euros selon le profil d’investisseur. C’est l’approche la plus pragmatique, à notre avis, pour se lancer sur les marchés financiers.

Solutions pour les investisseurs prudents

Livrets d’épargne

Bien que cela ne soit pas notre premier choix, nous ne pouvions pas faire l’impasse sur les livrets bancaires. Même s’ils sont une méthode peu efficace pour réellement s’enrichir, les livrets réglementés offrent une certaine sécurité et des garanties sur le capital placé.

Un livret d’épargne peut être une étape intermédiaire pour préparer / financer un projet d’investissement plus important.

Par exemple, le Plan Épargne Logement (PEL) ou le Compte Épargne Logement (CEL) pour un futur bien immobilier avec un taux d’emprunt intéressant. Ou encore profiter de la revalorisation du taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP) à 6.1 % pendant les recherches d’une option plus rentable.

Assurance-vie en euros

À notre avis, l’assurance-vie est l’une des meilleures options pour les investisseurs prudents, notamment en fonds en euros.

C’est l’occasion d’investir 20 000 € dans une enveloppe fiscale très sécurisée avec un niveau de risques réduit avec un horizon de placement d’au moins 8 ans.

Pour les plus fortunés, il peut être intéressant d’envisager de contracter plusieurs contrats avec des objectifs différents et d’investir 20 000 euros par mois pour un patrimoine financier très solide et peu exposé.

Assurance-vie en euros

À notre avis, l’assurance-vie est l’une des meilleures options pour les investisseurs prudents, notamment en fonds en euros.

C’est l’occasion d’investir 20 000 € dans une enveloppe fiscale très sécurisée avec un niveau de risques réduit avec un horizon de placement d’au moins 8 ans.

Pour les plus fortunés, il peut être intéressant d’envisager de contracter plusieurs contrats avec des objectifs différents et d’investir 20 000 euros par mois pour un patrimoine financier très solide et peu exposé.

Solutions pour les investisseurs dynamiques

Ouvrir un PEA ou un CTO ?

Choisir entre un Plan Épargne en Action (PEA) ou un Compte Titre Ordinaire (CTO) relève d’un choix stratégique.

Là où un PEA donne accès à des actions et des ETF principalement européens avec une exonération fiscale sur les plus-values après 5 ans de détention, un CTO ouvre la voie à une diversification très importante avec un accès complet à tous les marchés financiers du monde.

Le PEA est idéal pour les investisseurs qui veulent allier rendement, sécurité et défiscalisation. Nous le conseillons aux débutants.

Le trading : une bonne idée dans quoi investir 20 000 euros ?

Le trading est un type d’investissement dit à risques. Les traders spéculent sur la variation du cours d’un actif sous-jacent (CFD) aussi bien à la hausse qu’à la baisse. 

Il est possible de trader les monnaies Forex, les actions, les ETF, les obligations, les indices ou encore les matières premières.

Grâce à l’effet de levier, il est facile d’augmenter sa capacité d’investissement et ses gains potentiels, mais aussi ses pertes. C’est une stratégie réservée aux personnes formées et prêtes à prendre des risques.

Investissement dans l’immobilier

Avec 20 000 €, il commence à avoir un choix solide dans l’investissement immobilier : 

  • Acquisition d’une place de parking ou d’un box de stockage pour une mise en location ;
  • Apport sérieux pour un crédit bancaire dans le cadre d’un investissement locatif
  • Achat de parts de SCPI. Pour rappel, une SCPI est une Société Civile en Placement Immobilier qui permet de faire d’investir en pierre – papier et de s’éviter toutes les contraintes de gestion d’un bien physique ; 
  • Investissement en crowdfunding immobilier, soit du financement participatif sur une durée maximale de 2 ans avec des rendements attractifs.

Investissement en bourse

Investir en Bourse est souvent la première idée qui vient en tête des personnes qui souhaitent faire des profits importants avec leurs économies à moyen / long terme. Les marchés boursiers proposent une large gamme d’instruments financiers à exploiter.

La Bourse est l’une des stratégies à privilégier pour s’offrir le maximum de chances de faire des profits significatifs sur des délais raisonnables. Plusieurs profils d’investisseurs y trouvent leur compte.

Voici les 4 grandes familles pour diversifier son portefeuille financier : 

  • Les actions. Une action est une part de société cotée en Bourse ; 
  • Les ETF. Un tracker est un panier d’actifs qui réplique la performance globale des actifs constitutifs ;
  • Les obligations. Une obligation est une dette contractée par un État, une institution ou une entreprise. Plus le taux d’intérêt est haut, moins elle a de la valeur ;
  • Les fonds d’investissement. C’est un produit piloté par une société gestionnaire qui permet d’investir dans des projets d’entreprise.

Solutions pour les investisseurs audacieux

Crypto-monnaies

Les crypto monnaies sont des devises numériques qui permettent de réaliser des transactions en-dehors du système financier traditionnel. Les cryptos sont des produits très volatils. Par exemple, en mars 2023, le Bitcoin a fait un bond de 30 %.

Choisir les cryptomonnaies peut rapporter très gros, comme vous mettre sur la paille en quelques semaines. À manipuler avec précaution.

Investissement en capital-risque

C’est un fonds d’investissement qui repose sur le fort potentiel de croissance d’une entreprise. Plus communément, on parlera de start-up. Investir en capital-risque est un pari osé puisqu’il est question de soutenir un projet (dit innovant) qui peut péricliter du jour au lendemain, faute de financements ou d’aboutissement réel.

C’est un projet alléchant, mais qu’il faut préparer sérieusement en amont pour limiter au maximum les risques.

Dans quoi investir avec 20 000 euros ? Les critères de choix d’un investissement

Il est temps de préciser comment choisir son support financier pour investir 20 000 euros. 4 éléments sont à scruter à la loupe pour atteindre ses objectifs financiers.

1. Rentabilité potentielle

La rentabilité potentielle concerne le niveau de performance du produit financier. En règle générale, les investisseurs ont accès à un taux de rendement annualisé. Cela leur permet d’évaluer le volume de profits potentiels sur la durée totale du placement.

2. Liquidité

Lorsqu’on parle de liquidité d’un investissement, il est question de la disponibilité des fonds investis. En effet, selon le support choisi, les investisseurs ont la possibilité, ou non, de récupérer partiellement ou en totalité le capital si le besoin se présente.

Par exemple, ouvrir un compte à terme bloque les fonds pendant toute la durée de l’investissement. Privilégier un placement sur un livret bancaire type livret A permet de disposer de l’épargne à tout moment. Dans le cas d’une assurance-vie, il est possible de récupérer partiellement ou en totalité son capital. Mais avant 8 ans, l’exonération fiscale ne s’applique pas.

3. Durée de l’investissement

Nous en parlions précédemment. L’horizon de placement détermine l’échéance finale pour profiter des gains réalisés. C’est pourquoi on parle de stratégie : 

  • À court terme pour les investissements rapides (maximum 2 ans) ;
  • À moyen terme pour les placements de durée moyenne (entre 2 et 5 ans) ;
  • À long terme pour les produits qui mobilisent le capital pendant plus de 5 ans.

4. Frais et charges

Enfin, ce critère n’est pas à prendre à la légère. Investir nécessite de passer par une plateforme en ligne, broker ou établissement autorisé dans la commercialisation de produits financiers. Avoir recours à une offre de services implique des frais de fonctionnement et des charges de gestion et de transaction.


Il faut donc prêter une attention toute particulière aux frais annexes puisqu’ils ont un impact direct sur la rentabilité de l’investissement.

Comment investir 20 000 € ? Nos conseils d’experts

Nos experts ont synthétisé leurs meilleurs conseils pour s’offrir toutes les chances de bien investir 20 000 euros et d’en tirer le maximum de bénéfices. 

Diversifier son portefeuille d’investissement

Ce conseil est relayé par tous les professionnels de la Finance. Il est indispensable de diversifier les actifs présents dans son portefeuille financier pour diminuer l’exposition au risque. Avec un capital de 20 000 €, il est assez aisé de faire une diversification pertinente en sélectionnant plusieurs supports adaptés à ses besoins réels.

Par exemple, acheter des actions éligibles PEA, souscrire une assurance vie et participer à du crowdfunding immobilier.

Ne pas investir dans des projets trop risqués ou trop compliqués

C’est une autre règle d’or en investissement. Il est essentiel de bien comprendre les produits dans lesquels on investit afin de faire une juste évaluation de leur niveau de risques et de leur adéquation avec ses objectifs.

Il est donc préférable de se constituer un portefeuille que l’on maîtrise complètement et qui ne met pas en péril une partie ou la totalité de ses fonds.

Éviter les frais et les commissions élevées

Le travail de recherche du meilleur broker / partenaire financier est une étape à ne pas négliger pour limiter les dépenses liées à ses investissements.

Il est donc recommandé d’étudier avec soin la grille tarifaire de chaque prestataire pour ne pas impacter négativement le rendement des placements.

Suivre l’évolution de ses investissements régulièrement

Enfin, même si cela peut paraître évident pour nombre d’entre vous, le plus sûr moyen de sécuriser ses investissements est de les suivre régulièrement. Le but est de : 

  • S’assurer que les performances sont fidèles aux prévisions ; 
  • Faire un arbitrage si nécessaire ; 
  • Prévoir les investissements à venir.

Conclusion

Concluons notre analyse du projet d’investir 20 000 euros avec une synthèse des points essentiels à retenir de notre présentation.

Résumé des points clés de l’article

  • Un capital de 20 000 € ouvre plusieurs perspectives d’investissement ;
  • Prendre le temps nécessaire pour identifier ses objectifs personnels ;
  • À chaque profil correspond un ou plusieurs produits financiers adaptés ;
  • Plus la performance est attractive, plus le risque est élevé ;
  • Diversifier et surveiller régulièrement son portefeuille.

Encouragement à investir avec prudence et réflexion

Comme indiqué en introduction, investir 20 000 euros est la meilleure réaction à avoir face à un contexte économique complexe et peu optimiste. Cela signifie qu’il faut faire preuve de recul, d’opportunisme et d’audace pour mobiliser son épargne dans un ou plusieurs projets financiers.

Appel à consulter un professionnel en cas de doute

Nous comprenons qu’engager 20 000 euros sur les marchés financiers peut faire peur. Il s’agit souvent d’une épargne durement acquise. Si vous ne vous sentez pas le courage de franchir le pas seul, il est désormais très facile de consulter un projet de la Finance qui peut vous conseiller et vous orienter dans les choix à faire.

Élargissons la réflexion : Annexes

Complétons notre article avec plusieurs annexes qui vont vous aider à vous informer et à vous lancer en toute sérénité.

Glossaire des termes financiers

Nous avons sélectionné quelques termes à connaître avant d’investir. Les définitions proposées sont celles de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) qui régulent et supervisent toutes les activités financières en France.

TERMEDÉFINITION
ActifL’actif d’une personne ou d’une entreprise est l’ensemble des biens qu’elle possède. Ces biens peuvent être matériels (par exemple, un ordinateur ou un édifice) ou immatériels (par exemple, un brevet, une marque de commerce ou des droits d’auteurs).
ActionUne action est un titre de participation qui donne droit à une part de propriété d’une entreprise. L’entreprise peut remettre une partie de ses profits à ses actionnaires en leur versant un dividende
Assurance-vieL’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage, en échange d’une prime, à verser au bénéficiaire une somme prévue au contrat, et ce, en cas de décès de l’assuré ou de sa survie à une période déterminée.
CapitalLe capital est une somme investie pour en tirer un profit, ou une somme prêtée sur laquelle un intérêt doit être payé.
CryptomonnaieMonnaie virtuelle utilisée pour des échanges de biens ou de services, de pair à pair, généralement de manière indépendante du système bancaire ou de toute politique monétaire, et dont l’émission et les transactions reposent sur la technologie des chaînes de blocs.
DiversificationLa diversification est une stratégie d’investissement qui consiste notamment à choisir différents types de placement afin de réduire le risque.
ÉpargneUne épargne est un montant d’argent que vous réussissez à mettre de côté. Elle représente la différence entre vos revenus et vos dépenses.
Horizon d’investissementL’horizon d’investissement est la période après laquelle un investisseur commencera à retirer de l’argent de ses investissements. Par exemple, une personne qui met des sommes de côté pour s’acheter une maison dans 5 ans a un horizon d’investissement de 5 ans.
Objectifs financiersLes objectifs financiers d’une personne ou d’une entreprise sont le résultat financier qu’elle voudra obtenir en appliquant sa stratégie et son plan d’action.
PortefeuilleUn portefeuille est le regroupement de divers investissements faits par une personne ou une entreprise.Par exemple, le portefeuille d’un investisseur pourra comprendre des actions, des obligations, des fonds communs, des options et d’autres instruments financiers.
RisqueDans le domaine de l’investissement, le risque est la possibilité d’obtenir un rendement inférieur à celui anticipé ou encore de perdre une partie, ou la totalité, des sommes investies. Il existe plusieurs types de risques qui peuvent affecter la valeur d’un placement, dont le risque de crédit, de contrepartie, de devises, le risque politique, etc.

Ressources pour approfondir ses connaissances en investissement

  • La Finance pour les nuls en 50 notions clé ;
  • Bien placer son argent pour les nuls ; 
  • Millionnaire avec la stratégie du paresseux, de Christopher Klein ;
  • Podcast La Martingale de Matthieu Stefani ;
  • Académie Mon Petit Placement ;
  • Challenges.fr ;
  • Les Echos Investir.
     

Exemples de portefeuilles d’investissement pour différents profils d’investisseurs

Achevons notre tour d’horizon des diverses opportunités d’investissement avec 20 000 euros avec 4 exemples de profils, du plus prudent au plus risqué.

Portefeuille 1 : investisseur prudent

Lucas cherche à placer son épargne confortable de 20k€. Il ne veut prendre aucun risque et n’a pas besoin de récupérer ses fonds dans les années à venir.

Nous leur recommandons de souscrire une assurance-vie en fonds en euro à hauteur de 5 k€ avec versement programmé de 53 € mensuels pendant 8 ans pour atteindre 10 k€. En complément d’ouvrir un compte à terme pour 10 k€ sur une durée de 5 ans.

Portefeuille 2 : investisseur équilibré

Suite au décès de ses parents, Marianne a hérité d’une somme de 20 k€. Propriétaire et gagnant bien sa vie, elle cherche des solutions pour faire fructifier son héritage.

Nous l’invitons à investir dans l’immobilier : 10 k€ dans une SCPI de son choix et 10 k€ dans divers projets de crowdfunding immobilier.

Portefeuille 3 : investisseur dynamique

Julian et Pierrick travaillent tous 2 dans la publicité à Paris. Sans souci d’argent, ils cherchent à capitaliser sur les économies qu’ils ont rapidement réalisées depuis qu’ils se sont mis en ménage. Ils n’y connaissent rien en produits financiers.

Nous leur recommandons d’envisager d’ouvrir un PEA en gestion automatisée auprès d’une plateforme en ligne spécialisée à hauteur de 15 k€. S’ils souhaitent booster leurs performances, il peut être intéressant d’ouvrir un compte trader sur eToro et de faire du copytrading avec les 5 k€ restants.

Portefeuille 4 : investisseur offensif

Robert a travaillé toute sa vie. Maintenant qu’il est veuf, il souhaite faire le maximum pour transmettre à ses enfants le plus gros patrimoine possible, tout en pouvant s’offrir des voyages régulièrement.

Il nous semblait plutôt pertinent de lui proposer de répartir son capital de 20 k€ entre des actions TECH américaines, un investissement capital-risque pour soutenir l’économie française et l’achat de cryptomonnaies comme le Bitcoin.